Famille des Hippocastanacées

Marronnier d'Inde | 

Famille Type Durée de vie Taille Milieu Floraison
Hippocastanacées Arbre caducifolié plus de 300 ans 20 à 30 m. parc avril à mai


Reconnaissance

Le marronnier d'Inde est de nos arbres d'ornement les plus connus. Par contre son fruit qui est toxique est souvent confondu avec celui du châtaignier. Et quand l'hiver vient et que le marchand ambulant crie... chaud les marrons...chaud... ce sont en fait des châtaignes que vous allez dégustées.

Propriétés médicinales

Propriétés vitaminiques P (action antihémorragique s'exerçant sur les capillaires) due à l'action des principes actifs tels que catéchol, flavanoïdes, hétérosides coumariniques ; action vasoconstrictrice ( saponosides ) ; antioèdemateuse. Aesculus est veinotonique ; il augmente le tonus de la paroi veineuse et lutte ainsi contre la sensation de jambes lourdes . Il augmente la résistance des capillaires et diminue leur perméabilité.

Phytothérapie

Partie utilisée : essentiellement la graine (marron d'Inde), l'écorse également . Utilisation : Aesculus est largement utilisé dans toute la pathologie veineuse : signes fonctionnels d' insuffisance veineuse(jambes lourdes, fatigue, tension) fragilité veinocapillaire et états congestifs du système veineux (varices, hémorroïdes). Il existe beaucoup de presciptions possibles : alcoolature, extrait, intrait, nébulisat, suppositoires, pommades ... Est également très utilisé en homéopathie ; existe en teinture mère( posologie : 200 gttes/ j ) et sous forme galénique de S.I.P.F(suspensions intégrales de plantes fraîches à prescrire en gouttes également). Les spécialités de pharmacie et parapharmacie à base de marron d'Inde sont très nombreuses.

Propriétés culinaires

Chez l'homme la graine est réputée toxique.

Tradition

La graine du marronnier était utilisée comme aliment pour les animaux . Les Turcs l'utilisaient pour traiter leurs chevaux atteints de la" pousse". ( maladie pulmonaire spécifique des équidés. )

Curiosités

La pulpe de marron en raison de sa teneur en saponine aurait été utilisée comme savon (mais pas pour le linge blanc...) La poudre de marron dans l'eau d'arrosage chasserait les vers de terre des pots de fleurs.L’écorce du marronnier s' emploie en tannerie et fournit un colorant qui aurait été utilisé en teinturerie.

Usages divers

On retrouve une histoire disant que pour être guéri il fallait porter un collier de 9 marrons et en détacher un par jour ; la guérison étant obtenue le dernier jour....

Botanique:

Fleur: Elles possèdent 4 ou 5 pétales et sont regroupées en grands panicules dressés de 30cm de long à la fin du printemps.

Couleur : blanc

Fruit : Globuleux, épineux, vert tendre, contenant jusqu'à 3 graines aplaties, rondes et luisantes de couleur marron (le marron) avec une tâche claire à la base.

Tige : Tronc de 2,2m de diamètre. Écorce brun-rougeâtre à brun-gris, lisse finissant par s'exfolier en larges plaques. Rameau brun foncé ou brun rose, lenticelles claires, ovales. Grandes cicatrices en fer à cheval au point d'insertion des feuilles tombées.

Feuille: Bourgeons opposés, ovoïdes, très résineux et collants. Feuilles palmatilobées (5 ou 7 folioles sessiles) opposées vert mat, rugueuses dessus et plus pâles dessous ; elles font jusqu'à 25 cm de long. les folioles sont obovales, arrondies, l'apex est muni d'une courte cuspide aiguë.

Autres noms

Français : Marronnier faux châtaignier, châtaignier de cheval

Nom anglais : Horse-chestnut

Nom allemand : Gemeine Rosskastanie, Sperwe

Etymologie : Aesculus désigne en latin un chêne à glands comestibles consacré à Jupiter. Hippocastanum vient des mots grecs hyppos, cheval et castanon, châtaigne ; châtaigne de cheval désignant le fruit. "

Origine : Albanie, nord de la Grèce

Protection

sans