Famille des Hamamélidacées

Liquidambar |  Parrotie de Perse | 

Famille Type Durée de vie Taille Milieu Floraison
Hamamélidacées arbre caducifolié 5 à 10 m. (15 à 20 m. dans son habitat d’origine) parc février à mars


Reconnaissance

De loin, on reconnaît le parrotie de Perse à son port étagé, ample, de géométrie un peu conique. Ses feuilles, proches de celles du charme ou du hêtre, sont caractéristiques par l’élargissement de son apex terminal, leurs bords colorés de pourpre quand elles sont jeunes, et puissamment colorées sur plusieurs teintes de jaune au pourpre à l’automne. Les vieux sujets ont une écorce se desquamant pour laisser des taches beige-jaune sur un ensemble gris verdâtre. Enfin, au milieu de l’hiver, lorsque la plupart des arbres se reposent, il fleurit de nombreux boutons d’étamines rouge foncé.




Curiosités

Il a été découvert lors de la première ascension du Mont Ararat en 1840 par F.W. Parrot. En anglais porte le nom Ironwood (= arbre de fer, rapport à la dureté de son bois)

Usages divers

Arbre d’ornement

Botanique:

Fleur: Elles apparaissent avant les feuilles. Groupes de 1,5cm de diamètre, nombreuses étamines rouge foncé entourées de bractées brunes et tomenteuses. Elles sont dépourvues de pétales.

Couleur : rouge foncé

Fruit : Capsule ovoïde à graine solitaire, oblongue et brillante dans chaque loge

Tige : Ecorce gris verdâtre se soulevant par petites plaques comme celles des platanes et laissant apparaître des plages beiges jaunes. Ramilles olivâtres, rameaux horizontaux

Feuille: Ovales à oblongues-ovales, de 6 à 10 cm de long, arrondies à subcordées à la base, dentées dans la moitié supérieure, avec des poils étoilés sur les deux faces, vert foncé dessus, vert clair dessous. A l’automne les couleurs des feuilles varient du jaune à l’orangé et au rouge

Autres noms

Nom anglais : Persian Ironwood

Nom allemand : Eisenholz = Parrotie

Etymologie : Parrotia : du nom de F.W. Parrot, naturaliste allemand et professeur de médecine (1792-1841) Persica : d’origine Perse

Origine : Nord de l’Iran et du Caucase d’où il a été importé en 1840

Protection

sans