Famille des Bétulacées

Aulne glutineux |  Bouleau verruqueux |  Noisetier | 

Famille Type Durée de vie Taille Milieu Floraison
Bétulacées arbrisseau 10 à 30 ans 3 à 7 m. bois, bois clair, bord de chemin, haie, sous-bois janvier à mars

Présentation

Amateurs de sorcellerie... fidèles d' Harry Potter... voilà un arbrisseau qui peut vous être utile. Sachez que les sorciers d'antan utilisaient une baguette magique faite dans son bois pour lancer des sorts contre leurs ennemis... que les druides pratiquaient la divination en se servant de bâtonnets de noisetier gravés : Les oghams... que les sourciers se servent de fourche en coudrier (autre nom du noisetier) pour débusquer les cours d'eau souterrains... Ceci dit ce n'est pas une raison pour casser ses branches à tout va... Pensez à nos amis les écureuils... Que vont-ils manger si vous cassez toutes les branches du noisetier? Des oisillons... voir des steaks d'enfants... s'ils ont très faim. Donc soyez prudents et devenez des sorciers à la main verte... en aidant à protéger les plantes...

Reconnaissance

C'est un arbuste avec de nombreuses tiges partant du sol. On le trouve souvent en sous-bois ou sur les bords des chemins. Évidemment quand on voit les noisettes, ça facilite la reconnaissance... bien que parfois, ils soient difficiles les voir, tant elles sont bien cachées sous les feuilles. Ces inflorescences mâles sont caractéristiques, ce sont des chatons longs et pendants.

Propriétés médicinales

Le noisetier aurait été connu des Anciens( les populations préhistoriques auraient utilisé la noisette) mais il est difficile de préciser l’espèce utilisée à l’époque. Fournier cite Dioscoride (Ier s) à propos de la noisette : « mauvaise pour l’estomac mais bonne pour la toux en émultion » Pour Fournier toujours, la décoction d’écorce est un remède populaire hémostatique mais également contre les fièvres intermittentes. Les chatons seraient sudorifiques ( tjrs pour Fournier) H.Leclerc utilisait l’extrait fluide de feuilles de noisetier et la décoction de « feuilles desséchées comme vaso-constricteur dans les oedèmes des membres inférieurs

Phytothérapie

Partie utilisée : feuille et plus rarement écorce Action physiologique : veinotonique, antioedémateux, vasocontricteur, antihémorragique( activité vitaminique P) comme l’hamamélis ; astringent. Utilisation : essentiellement comme tonique veineux ( comme la feuille d’hamamélis) en cas de signes fonctionnels d’insuffisance veineuse (jambes lourdes notamment), de varices ou d’hémorroïdes…Est utilisé en infusion, teinture mère ou teinture officinale. Rentre dans la composition de spécialités de pharmacie et parapharmacie ( tisanes notamment). Est également utilisé en homéopathie pour les mêmes indications. A noter également l’utilisation également de l’huile de noisette en cosmétologie( crème et lait pour le corps).

Propriétés culinaires

en gâteau, en fruits sec. Huile de noisette (les anglais en font un « lait » à partir des noisettes) contient du souffre et du magnésium

Tradition

d'après la flore forestière française, on utilise parfois les noisetiers pour avoir des truffes(mycorhize) . Les anglais font avec les noisettes une sorte de farine qui sert à faire des masques pour le visage. Et ils font de ses feuilles un substitut de tabac. En Suède, ils forment des forêts entières. On en fait de l'huile pour la peinture et on obtient un bon charbon de bois pour dessiner.

Curiosités

c'est la fameuse baguette des sourciers. Elle était également utilisée comme baguette magique. Elle aurait servi également aux druides à faire des tablettes divinatoires sur lesquels sont inscrites des caractères magiques : les ogams ou oghams qui sont liées aux noms des arbres du calendrier celtique.

Usages divers

beaucoup d'utilisations : tuteurs, manches, vannerie, bois de chauffe.

Botanique:

Fleur: plante monoïque, c'est à dire que sur une même plante, il y a des fleurs mâles et des fleurs femelles séparées. fleurs mâles : chatons (assez long, environ 3 à 5 cm), fleurs femelles minuscules, ressemblant à un bourgeon d'où sortent des filaments rouges, les stigmates.

Couleur : rouge

Fruit : la noisette, nucule (sorte d'akène)

Tige : ramifié dès la base, nombreuses tiges.

Feuille: simple, alterne, cordée,acuminé, à bord denté. Feuilles caduques.

Autres noms

Français : Coudrier

Nom anglais : Hazel

Nom allemand : Hasel

Nom italien : Nocciolo

Nom espagnol : Avellano

Etymologie : Le nom d'espèce avellana a pour origine(selon Jacques Brosse) le nom d'une petite ville romaine où l'on cultivait la noisette. Selon d'autres le nom viendrait du gaulois aballo qui signifierait : petites pommes. Quand au nom de genre, il viendrait du grec :korus, qui veut dire casque. Allusion à la forme de la noisette.

Origine : eurasiatique

Protection

sans