Famille des Cannabacées

Houblon | 

Famille Type Durée de vie Taille Milieu Floraison
Cannabacées liane caducifoliée. 3 à 7 m. haie juin à septembre

Présentation

Encore une de ses plantes dont les humains ont du mal à se passer, le houblon. Pas de bonne bière sans houblon, c'est ce que vous dirait un amateur de bière. Pour l'aromatiser, on utilise, une substance contenue dans le cône : le lupulin. et puis si vous avez des insomnies, malgré les bières, vous pouvez toujours esssayer d'utiliser les cônes de houblon séchés dans un oreiller... Il paraît que cela favorise le sommeil. Notre houblon peut également se manger. Les jeunes poussent tendres se consomment à la façon des pointes d'asperge. Buvons donc à santé du houblon... Mais attention cependant... c'est une plante susceptible (enfin pas tant que ça) avec qui il vaut mieux prendre des gants, en effet, le contact avec cette plante peut provoquer des dermites.

Reconnaissance

Plante grimpante dont les feuilles ressemblent à celles de la vigne, mais il suffit de les toucher pour sentir la différence, celles du houblon sont très rêches. la tige est volubile et également rêche (elle n'a pas de vrille contrairement à la vigne) Il y a des pieds mâles et des pieds femelles. Les pieds femelles portent des sorte de cônes caractéristiques qui se développent sans fécondation.

Propriétés médicinales

aurait été utilisé au Moyen Age pour traiter la mélancolie et pour ses vertues dépuratives. Les études sur les principes actifs semblent ne dater que du XIX ème siècle . H leclerc le classe parmi les toniques amers. Est également sédatif, hypnotique, anaphrodisiaque, diurétique…

Phytothérapie

Principes actifs : dérivés oestrogéniques (et peut être antiandrogènes qui expliqueraient l’action anaphrodisiaque chez l’ homme) une huile essentielle, une résine (qui renferme principes amers) Action : sédative ( voire subnarcotique ( HE)), oestrogénique( plante à tropisme hormonal féminin) ; c’ est un tonique amer, serait antiseptique pour certains. Utilisation: en infusion,nébulisat,lupulin,extrait fluide,alcoolature…On peut également utiliser les cônes de Houblon séchés sous l’oreiller en cas de troubles du sommeil. On retrouve quelques spécialités à base de houblon vendues en pharmacie. Est utilisé également en homéopathie ; existe en teinture mère. Précautions d’ emploi : à fortes doses peut entraîner : nausées, vomissements effets narcotiques ; contre indications : celles des oestrogènes.

Propriétés culinaires

Les jeunes pousses se mangent cuites à la façon des asperges.

Curiosités

on avait remarqué des troubles des règles chez les femmes qui le cueillaient ceci est lié à l’ action oestrogénique par voie respiratoire et transcutanée. Des cas de somnolence sont également rapportés ; on conseillait paraît-il aux cueilleurs de houblon de chanter pour éviter de s’endormir. Fournier décrit des cas de « sommeil mortel » suite à des « séjours trop prolongés » dans les séchoirs.

Usages divers

sert à aromatiser la bière. ( vertues conservatrices et aromatiques)

Botanique:

Fleur: fleurs mâles et femelles sur des pieds séparés. fleur mâle : 5 tépales verdâtres, 5 étamines jaunes fleur femelle : inflorescence en cône

Couleur : blanc

Fruit : akène dissimulée dans un "cône" fait de bratées.

Tige : anguleuse, volubile, rêche

Feuille: simple, opposée, palmatilobée (3 à 5 lobes), dentée, rêche, à stipules persistantes.

Autres noms

Français : Vigne du Nord, Houblon lupulin, salsepareille indigène

Nom anglais : Common Hop

Nom allemand : Hopfen

Nom italien : Luppolo comune

Nom espagnol : Lùpulo

Etymologie : houblon viendrait du néerlandais : Hoppe qui désignait le cône ainsi que la bière dont le goût était obtenu grâce à la substance qu'il contient le lupulin. humulus viendrait du latun humus qui signifie : la terre, car la plante pousse sur de bonne terre et lupulus du latin petit loup, nom donné par les romains à cette plante car ils pensaient que le houblon en grimpant sur la plante hôte, la tuait en l'étouffant.

Origine : eurasiatique

Protection

sans