Famille des Géraniacées

Géranium des Pyrénées |  Herbe à Robert | 

Famille Type Durée de vie Taille Milieu Floraison
Géraniacées plante herbacée annuelle (parfois bisannuelle ou vivace) 20 à 50 cm. sous-bois, bord de chemin mai à septembre


Reconnaissance

L'herbe à Robert est de nos petits géraniums. Elle pousse de préférence en sous-bois et fleurit au printemps. Ses feuilles dégagent une odeur très forte quand on les froissent... Ses tiges sont poilues et souvent rougeâtre. Quand il n'y pas les fleurs on pourrait confondre ses feuilles avec celles de certaines ombellifères par exemple celle du cerfeuil sauvage.

Propriétés médicinales

Très employé au Moyen-Age et à la Renaissance comme purgatif, vulnéraire et détersif. Est beaucoup moins utilisé depuis le XIXe siècle. Serait tonique, antihémorragique, diurétique, astringent et antidiabétique (ferait baisser le taux de sucre dans les urines des diabétiques selon le Dr Leclerc). Dans certaines régions du nord, constitue un remède populaire à la dysurie des buveurs de bière. (Était utilisé en infusion, décoction légère ou suc frais) En décoction, constitue un bon gargarisme pour maux de gorge et stomatites. Les feuilles et le suc peuvent également s'appliquer sur les plaies, contusions et engorgements mammaires.





Botanique:

Fleur: 5 pétales, 5 sépales dressés.

Couleur : rose

Fruit : akène.

Tige : poilue, ramifiée souvent rougeâtre.

Feuille: très découpée

Autres noms

Français : Herbe de Saint-Robert, herbe rouge, Bec de grue, Aiguilles à Notre-Dame, Fourchette du Diable,

Nom anglais : Herb-Robert

Nom allemand : Gemeiner Storchschnabel, Rupprechts Storchschnabel, Ruprechtskraut

Nom italien : Geranio di San Roberto, Erba roberta

Nom espagnol : Hierba de San Roberto

Etymologie : Dédié à Saint-Ruppert (Robert), évêque de Salzbourg au VIIIe siècle. Il est probable qu'il s'agisse d'une association entre le nom "Ruppert" et le mot latin "ruber": rouge. En effet, on prêtait à ce géranium des propriétés anti-hémorragique et il faisait partie du groupe symbolique des plantes du sang.

Origine : Forêts d'Europe, d'Asie et d'Afrique du Nord

Protection

sans