Famille des Portulacacées

Pourpier sauvage | 

Famille Type Durée de vie Taille Milieu Floraison
Portulacacées plante herbacée annuelle 10 à 30 cm. plage, dune juin à novembre

Présentation

Voilà une mauvaise herbe qu’il est bon de rencontrer, on peut même dire que c’est l’équivalent végétal du cochon car tout est bon en elle à manger, excepté la racine. Crue ou cuite, c’est le régal du palais. La ressemblance avec le cochon s’arrête là, car elle n’a pas de groin, ni de queue en tire-bouchon, par contre elle possède des feuilles charnues et lisses, une tige rougeâtre, elle a un port étalé et une prédilection pour la vie près des humains ; décombres, bord de chemin, jardin… bref tout terrain où elle pourra s’étendre paresseusement au soleil méditerranéen. Petite astuce son port paresseux permet de distinguer le pourpier sauvage du pourpier cultivé qui se dresse fièrement dans les potagers. En fait, il n’a pas à être si fier que ça, car sa cousine sauvage est plus riche en nutriments… qu’on se le dise…

Reconnaissance

Le pourpier sauvage est une plante annuelle couvrant le sol de 10cm à 30 cm. Les tiges sont ramifiées, glabres et charnues; elles sont teintées de rouge. Les feuilles sont ovales, sessiles, en forme de spatule, souvent groupées au bout des rameaux ou aux embranchements des tiges. Les fleurs sont jaunes, de 5 mm, solitaires ou groupées à l'aisselle des rameaux. Elles éclosent de mai à octobre. Les feuilles se mangent en salade, elles ont un agréable goût acidulé. Plante diurétique, vermifuge et antiscorbutique.


Propriétés culinaires

Les feuilles se mangent en salade, elles ont un agréable goût acidulé



Botanique:

Fleur: hermaphrodite, 5 pétales bifides.

Couleur : jaune

Fruit : capsule

Tige : rampante, rougeâtre, charnue, cylindrique.

Feuille: petite, opposée, ovale

Autres noms

Français : Pourpier potager, porchaille, porcelane

Nom anglais : Common purslane

Nom allemand : Garten portulak, Porcelley, Bergel

Nom italien : Porcellana salvatica, erba da porci, procaccia

Nom espagnol : Verdolaga

Etymologie : Du latin portula : petite porte, petite porte (vient du fruit qui s'ouvre par 2 valves)

Origine : Europe occidentale, méridionale et centrale. Régions chaudes et tempérées.

Protection

sans