Famille Type Durée de vie Taille Milieu Floraison
Renonculacées plante herbacée vivace 5 à 30 cm sous-bois mars à mai

Présentation

Un tapis... oui, un tapis de feuilles vertes et luisantes en forme de cœur, telle est la ficaire. Puis, apparaissent de petites fleurs jaunes, soleils précoces de mars...mais attention à eux ils peuvent aussi bien brûler que donner de l'énergie. En effet, cette plante est intéressante par son ambiguïté. Au manichéisme habituel, elle oppose ses propriétés changeantes. Selon certain, la ficaire est comestible , selon d'autre, elle est toxique. En fait, jeunes et blanches, ses feuilles riches en vitamines C, sont comestibles. Elles ont d'ailleurs servi en des temps anciens à lutter contre le scorbut. Vertes et plus âgées, elles sont toxiques et contiennent un poison assez efficace pour en enduire des flèches. Sur ce, nous vous laissons réfléchir au difficile sujet du manichéisme.(à noter son ancien nom scientifique :Ranunculus ficaria L.)

Reconnaissance

La ficaire est une plante herbacée formant des tapis de feuilles en forme de cœur et de couleur verte brillante avec de petites fleurs jaunes. La plupart des fleurs sont stériles. Elle se reproduit grâce à la dissémination de ses bulbilles par l’eau et les fourmis. C'est une des fleurs les plus précoces de nos régions. Toute la plante disparaît en mai.

Propriétés médicinales

Sous forme d'onguent contre les hémorroïdes.

Phytothérapie

Partie utilisée : la racine renflée en tubercule allongé. Action : améliore la circulation veineuse. Utilisation : surtout contre les hémorroïdes ; rentre dans la composition de nombreuses pommades. Est également utilisée en homéopathie.

Propriétés culinaires

Les jeunes feuilles riches en vitamine C peuvent se manger en salade, choisir de préférence les plus blanches (on la nomme rondelotte en Franche-Comté). Attention toute fois car les feuilles plus âgées sont toxiques. La toxicité disparaîtrait à la cuisson.


Usages divers

Son suc aurait servi à empoisonner les flèches... Forme un joli couvre-sol, mais attention, il peut se révéler envahissant!

Botanique:

Fleur: Grande fleur solitaire de 2 à 3cm de diamètre composée de 3 sépales et de 6 à 12 pétales.

Couleur : jaune

Fruit : Fructifie rarement. Les fruits sont des akènes disposés en petite tête, et sont souvent stériles.

Tige : Étalée, ramifiée, glabre

Feuille: Vert foncé,en cœur, réniforme, luisante, au long pétiole engainant.

Partie souterraine: Souche à racines fasciculées, mêlées de tubercules renflés en massue.

Autres noms

Français : Herbe aux hémorroïdes, oreillette, herbe au fic, petite éclaire, faux bouton d'or

Nom anglais : Lesser celandine

Nom allemand : Schar-bockskraut.

Nom italien : Favagelio, favaiola

Etymologie : Du latin rana : grenouille et colere : habiter (plusieurs espèces du genre sont aquatiques); et de ficus : figue, en raison de petites racines tubéreuses qui ressemblent à de petites figues. Selon Fournier, l'origine du nom figue serait dû à l'emploi de la plante contre les tumeurs nommées fics.

Origine : Europe (sauf zone arctique), Caucase.

Protection

sans