Famille Type Durée de vie Taille Milieu Floraison
Scrophulariacées plante herbacée bisannuelle (parfois vivace) 50 à 120 cm sous-bois,friche forestière juin à septembre

Présentation

Attention danger mortel... voila une plante avec laquelle il faut prendre des gants tant elle est toxique... (bon rassurez vous vous n'allez pas périr juste en la touchant). On l'appelle Gants de notre dame, Doigt de la vierge, en anglais : Witches' Gloves , Les gants de sorcières... c'est la digitale, belle plante utilisée de façon décorative par certain et expéditive par d'autre... en particulier la fameuse La Voisin, empoisonneuse redoutable, sévissant sous le règne du roi soleil... Mais comme le disait Paracelse, fameux médecin et chimiste Suisse du 16ème siècle, c'est la dose qui fait le poison... ce qui est le cas pour notre digitale. Utilisé à faible dose ce poison mortel se révèle être un excellent médicament pour le coeur... Ah J'oubliais faites attention lors de vos promenades végétales gourmandes si l'envie vous prenait de vous faire de délicieux beignets de consoude, de ne pas confondre ses feuilles avec celles de la digitale...ce serait une erreur fatale...donc prudence...

Reconnaissance

Plante herbacée, peu ou pas ramifiée pouvant être assez haute. Ces fleurs pourpres sont assez grandes en forme de tubes asymétriques dont l'intérieur est tacheté... Elle a de grandes feuilles velues douces au toucher, à marge dentée. C'est une plante bisannuelle (parfois vivace)... la première année elle va faire une rosette de feuilles que l'on peut parfois confondre avec celle de la consoude. Pour les différencier, on peut utiliser la méthode de François Couplan, il faut toucher les feuilles : Elles sont velues et douces pour la digitale, rêches pour la consoude.

Propriétés médicinales

Aurait été connue comme poison puissant au XVIIème. Aurait été tout d’abord utilisée que comme vulnéraire et par Parkinson au XVIIème en cas d’épilepsie.( H. Leclerc. Il semble que son action thérapeutique en particulier son action sur le cœur n’ai été connue que tardivement ( XVVIIIème) Est cardiotonique et diurétique pour Fournier qui conseille- en étant très prudent sur les doses - la poudre de feuilles (en comprimés) ou l’infusion de feuilles fraîches. Attention, la description clinique de l’empoisonnement par la digitale et les cas d’empoisonnement cités dans la littérature incitent à une extrême prudence. NB : localement irritante pour Fournier pouvant provoquer des ulcérations au niveau gastrique.

Phytothérapie

Partie utilisée : feuille Action physiologique : attention grande toxicité. A doses thérapeutiques : cardiotonique renforce et régularise les contractions du cœur, ralentit le rythme cardiaque ; également diurétique. Utilisation : comme cardiotonique dans l’insuffisance cardiaque et les troubles du rythme avec toutes les précautions d’emploi les doses thérapeutiques étant très proches des doses toxiques. Ne pas utiliser en continu. On peut prescrire la digitaline en gouttes ou en comprimés. Rentre dans la composition de quelques spécialités vendues en pharmacie ( sirops notamment) ; est également utilisée en homéopathie(existe en teinture mère) et en médecine vétérinaire.



Usages divers

plante ornementale

Botanique:

Fleur: tubulée assez longue, 3 à 4 cm. 5 pétales soudés, 4 étamines, 2 stigmates.

Couleur : rose

Fruit : capsule (fruit déhiscent à trois fentes), apparemment dépassant peu le calice.

Tige : longue, poilue, pas ramifiée

Feuille: grande, ovale à lancéolée, longuement pétiolée (pour celles situées sur le milieu de la tige)(sessile pour celle du sommet), poilue (douce au toucher), alterne. à marge dentée.

Autres noms

Français : Gants de notre dame, Doigt de la vierge

Nom anglais : Common Foxglove

Nom allemand : Rother Fingerhut

Nom italien : Digitale

Nom espagnol : dedalera, digital, calzones de zorra

Etymologie : Digitalis du latin digit doigt, pupurea latin signifiant pourpre, rappelle que la couleur de sa fleur est normalement pourpre. (on trouve parfois des sujets à fleurs blanches)

Origine :

Protection

sans