Famille Type Durée de vie Taille Milieu Floraison
Scrophulariacées plante herbacée bisannuelle 80 à 200 cm. bord de chemin, prairie juillet à septembre

Présentation

Difficile de ne pas remarquer cette belle grande plante à fleurs jaunes qui se dresse bien droite dans les allées et les prairies. Drapée dans ses feuilles cotonneuses, elle semble hautaine, et pourtant elle peut vous être utile dans bien des occasions. Malade? l’infusion de ses fleurs servira à calmer votre toux. Perdu dans la nuit? ses feuilles roulées peuvent servir de mèches pour lampes à huile. Mourant de faim? les braconniers s’en servaient pour pêcher les poissons dans les mares. Bref, en toute occasion cette grande dame saura se rendre utile…

Reconnaissance

Plante herbacée de grande taille ressemblant à un cierge. Grandes feuilles cotonneuses formant une belle rosette basale la première année. L'ensemble de la plante est couverte de poils, ce qui lui permet de se protéger du soleil. Attention, il existe en France 15 espèces qui se ressemblent beaucoup et qui de plus se croisent facilement entre elles "et font du genre Verbascum un casse tête pour le botaniste.."

Propriétés médicinales

Feuilles / fleurs. En infusion (attention à filtrer les poils). Soigne la toux. En Allemagne, on fait macérer les fleurs dans l’huile d’olive (contre les hémorroïdes). Feuille en poudre séchée pour dégager le nez. La feuille peut servir à faire un pansement d’urgence.

Phytothérapie

Partie utilisée : la fleur. Action : émolliente* (par la présence de mucilage*) légèrement diurétique*. Utilisation : entre dans la composition de la tisane dite des "quatre fleurs pectorales" qui sont en fait souvent au nombre de sept ! : antennaire, bouillon blanc, coquelicot, guimauve, mauve, tussilage, violette. Elles peuvent également être utilisées pour la préparation de pâtes pectorales ou sirops d'espèces pectorales ; rentre également dans la composition de sirops et tisanes de spécialités. Est également utilisé en homéopathie ; existe en teinture mère*.


Curiosités

Les braconniers utilisaient ses graines broyées (toxiques pour les poissons) pour pêcher dans les étangs.

Usages divers

Les feuilles servaient à faire des mèches pour les lampes à huiles. Séchées elles peuvent se fumer.

Botanique:

Fleur: Les fleurs de 1,5 à 3cm sont disposées en long épi simple. Elles sont composées de 5 pétales, 5 sépales, 5 étamines dont les 3 supérieures sont laineuses (sur le filet). La corolle est en forme d'entonnoir. La tige florifère est en général unique et non ramifiée.

Couleur : jaune

Fruit : Capsule

Tige : Haute tige dressée

Feuille: Grandes feuilles poilues, oblongues, crénelées. Les feuilles supérieures se prolongent sur la tige sur toute la longueur de l'entre-nœud en ruban nommés 'ailes'.

Autres noms

Français : Molène, herbe de St-Fiacre, brandelou, bonhomme

Nom anglais : Great mullein

Nom allemand : Königswollkraut

Nom italien : Candela regia

Nom espagnol : Gordolobo, Tripo

Etymologie : Verbascum serait une déformation du latin barbascum, barbu qui tendrait à désigner la pilosité des étamines.

Origine : Europe, sud-ouest de l'Asie et Himalaya. Naturalisée en Afrique du Nord et en Amérique

Protection

sans