Famille Type Durée de vie Taille Milieu Floraison
Fabacées (Légumineuses) plante herbacée vivace 30 à 50 cm. prairie mai à août

Présentation

La Coronille est une reine parmi les plantes, en tous cas elle le pense. Ne porte-t-elle pas avec fierté des couronnes de fleurs? N'a-t-elle pas la fâcheuse habitude de ne pas supporter la concurrence à l'instar des suzerains? Elle empêche, dit on à la cour ou plutôt dans les prés, les autres plantes de germer... au moyen de substances chimiques... Et méfiez vous, si d'humeur printannière, il vous prenait l'envie de brouter une partie de son altesse, elle est empoisonnée. Donc du respect pour cette reine, sinon elle saura vous remettre à votre place...

Reconnaissance

La coronille bigarrée est une plante herbacée. Les fleurs, groupées par 10 à 15, sont de 2 couleurs, blanches et roses; leur forme ressemblent un peu à celle d'un papillon. Cela tombe bien puisque la coronille fait partie de la famille des Papilionacées. Ses feuilles sont composées de nombreuses folioles opposées formant de multiples paires d'ailes, une autre caractéristique de cette famille. Comme elle est semi-rampante, elle a souvent l'habitude de s'appuyer sur les autres plantes. Le pétiole de la fleur est plus long que le pétiole de la feuille.

Propriétés médicinales

Très ancienne plante médicinale.

Phytothérapie

Pas d'utilisation courante en phytothérapie en raison de sa toxicité, cependant un auteur, Fournier, mentionne certaines pratiques : Partie utilisée : les feuilles. Action : diurétique *, purgative *, agit sur le cœur en dilatant les vaisseaux coronaires et en renforçant le pouls (comme la digitoxine). Utilisation : on cite l'emploi des feuilles en infusion ou décoction légère. Est utilisée également en homéopathie ; existe en teinture mère*.

Propriétés culinaires

Toxique pour l'homme et les animaux (la grande encyclopédie des fleurs sauvages), étonnant.... On trouve dans la flore de Bonnier, que c'est un "bon fourrage pour les animaux". La réponse serait donné par Fournier. Jeune, c'est un bon fourrage pour les chèvres. Lors de la fructification, aucun herbivore ne la broute car elle sécrète une substance toxique, la cathartine, surtout présente dans les fleurs et les fruits.

Curiosités

Empêche les graines d'autres plantes de germer.

Usages divers

Stabilisateur de terrain, par la surface de ses rhizomes.

Botanique:

Fleur: Fleurs assez grandes (1cm), panachées de blanc, de rose et de violet, et regroupées en ombelle. Elles sont portées par un long pédondule à l'aisselle des feuilles. Fleur zygomorphe*.

Couleur : Bicolore, rose / blanc.

Fruit : Gousse à long bec, dressée à maturité.

Tige : Creuse, souvent inclinée.

Feuille: Imparipennée*. Les feuilles se resserrent pendant la nuit pour conserver la chaleur. Les stipules* (appendice porté par la base de la feuille à son point d'insertion sur la tige. Raynal-roques p.450) sont libres

Partie souterraine: Epais rhizome portant des bourgeons adventifs.

Autres noms

Français : Faucille, herbe de la St-Jean

Nom anglais : Crown Vetch

Nom allemand : Bunte kronwicke, gifle wicke.

Nom italien : Vecciarini, erba ginestrina, veccigrini.

Nom espagnol : Coronilla

Etymologie : Du latin corona, petite couronne, du fait de la disposition de ses fleurs en couronne.

Origine : Europe, Afrique du Nord, ouest et sud-ouest de l'Asie

Protection

sans