Famille Type Durée de vie Taille Milieu Floraison
Liliacées arbrisseau (sous-arbrisseau persistant) 30 à 100 cm. sous-bois septembre à avril

Présentation

Qui croirait, en regardant ce bloc végétal épineux, qu’il appartient à la même famille que le délicat muguet et pourtant... c’est le cas ; et pour être un cas, c’est un cas. Cette plante est une véritable curiosité. Si vous avez la chance de l’observer, regardez attentivement ses feuilles et surtout touchez-les !!! Attention ça pique : elles sont dures comme du bois (on dit ligneuses)… encore plus bizarre, il y a des fleurs qui poussent en leur milieu… des fleurs sur une feuille, c’est impossible nous direz-vous !!! Et vous avez raison, car ce ne sont pas des feuilles, mais des rameaux aplatis. Les botanistes appellent cette curiosité de la nature une cladode. Pour finir une petite anecdote venant d’outre-Manche. Autrefois, les bouchers anglais se servaient des tiges de fragon pour nettoyer leur étal, d’où le nom anglais du fragon, butcher’s broom. Ce qui veux dire, le balais du boucher.

Reconnaissance

Le fragon épineux est un sous arbrisseau rhizomateux et touffu de 30 à 90 cm. Il est toujours vert (persistant), à tiges dressées et ramifié vers le haut. Les feuilles sont réduites à de minuscules écailles membraneuses. Des rameaux aplatis, et terminés en épine, ressemblant à des feuilles se développent aux aisselles de ces écailles, ce sont des cladodes. Ces cladodes sont ovales lancéolés et alternes ; ils portent sur leur face supérieure une ou deux petites fleurs verdâtres qui apparaissent de septembre à avril. Les fleurs mâles et femelles sont portées par des pieds différents (plante dioïque). Les fruits sont des baies rouges, de la taille d'une petite cerise Le fragon ne se retrouve en garrigue que dans des fourrés restés suffisamment denses car il résiste mal à la dégradation.

Phytothérapie

Partie utilisée : le rhizome Principes actifs connus : des saponosides stéroïdes;un flavonoïde commun le rutoside . Action physiologique : vasoconstriction et anti-inflammatoire. Le rutoside a des propriétés vitaminiques P(anti-hémorragiques au niveau des capillaires).A citer également : action diuérétique. Utilisation: très fréquente aussi bien par voie interne qu'externe en cas de troubles capillaires et d' insuffisance veineuse : varices, hémorroïdes...Les spécialités vendues en pharmacie à base de Ruscus sont très nombreuses : comprimés,ampoules, pommades, suppositoires... le Ruscus en homéopathie rentre dans" les formules de prescriptions courantes"(inscrites au formulaire national des médicaments ) et est également utilisé en cas d' hémorroïdes et de troubles de la circulation en granules, gouttes,suppositoires.Existe également en T.M.( teinture mère).




Botanique:

Fleur: minuscule poussant à même la fausse feuille (cladode)

Couleur : violet

Fruit : baie rouge

Tige : rameuse, anguleuse, striée.

Feuille: Fausse feuille (cladode) ligneuse, piquante, vert brillant.

Autres noms

Français : Petit houx, buis piquant, épine de rat, myrte épineux

Nom anglais : Butcher’s Broom

Nom allemand : Stechender Mäusedorn

Nom italien : Pungitopo, bruscolo

Nom espagnol : Brusco, rusco

Etymologie : Du nom latin ruscus, désignant le fragon épineux

Origine : Ouest, centre et sud de l'Europe. Sud-ouest de l'Asie, nord de l'Afrique

Protection

sans