Famille Type Durée de vie Taille Milieu Floraison
Caprifoliacées liane persistante. 1 à 2 m. garrigue, sous-bois mai à juillet


Reconnaissance

Le chèvrefeuille des Baléares est une liane, grimpant jusqu'à deux mètres, à rameaux glabres. Les tiges s'enroulent autour d'un support. Les feuilles coriaces sont grisâtres au revers et ne tombent pas en hiver (elles sont persistantes). Elles sont opposées, les supérieures étant soudées par deux autour de la tige. Les fleurs, jaunâtres en dedans et rouge-rosé en dehors, font 4,5cm de long et apparaissent de mai à juillet. Elles sont odorantes, réunies en petits bouquets sessiles à l'extrémité des rameaux et entourées de feuilles. Les fruits sont de petites baies oranges ou rouges non comestibles. Ce chèvrefeuille est nettement méditerranéen et caractéristique de l'association du chêne vert, constant dans la garrigue et dans le maquis.






Botanique:

Fleur: hermaphrodite, pétale soudé se séparant en quatre lobes d'un coté et un lobe opposé.

Couleur : blanc

Fruit : baie orange ou rouge.

Tige : ronde lisse, rouge.

Feuille: opposées et soudées, décussées, ovales à triangulaires. Face inférieure de la feuille vert pâle.

Autres noms

Français : Chèvrefeuille à feuilles persistantes, chèvrefeuille entrelacé

Nom anglais : Mediterranean honeysuckle

Nom allemand : Geschlungenes Geißblatt

Nom italien : Caprifoglio mediterraneo, caprifoglio delle macchie

Nom espagnol : Madreselva

Etymologie : Dédié à Lonitzer, botaniste allemand

Origine : Régions méditerranéennes

Protection

sans