Famille Type Durée de vie Taille Milieu Floraison
Brassicacées(Crucifères) plante herbacée bisannuelle (parfois vivace). de 20 à 100 cm. sous-bois,  bord de chemin avril à mai

Présentation

Si un jour, vous vous baladez dans les Carpates, nous voulons dire, le bois de Vincennes, et que vous craignez les vampires... vous pourrez toujours essayer d’utiliser l’alliaire... Ses feuilles au moindre froissement dégagent une forte odeur d’ail... et si cela ne suffit pas pour repousser les vampires, invitez-les à manger une salade campagnarde accompagnée de feuilles d’alliaires finement coupées, c’est un délice... Et s’ils ont encore faim, il ne vous reste plus qu’à vous sauver!!!

Reconnaissance

Plante herbacée à tige dressée souvent non ramifiée et dont les feuilles supérieures sont découpées en fortes dents, alors que les feuilles inférieures sont plus arrondies. Les fleurs sont groupées en grappe aplatie au sommet de la plante. Les feuilles froissées et la racine dégagent une forte odeur d'ail.

Propriétés médicinales

Toutes les parties de la plante s'utilisent, mais seule la plante fraîche ou la teinture alcoolique permettent de conserver ses propriétés (la dessiccation n'est donc pas conseillée). L'infusion, la décoction, ou encore le suc frais sont mentionnés comme forme d’utilisation. En médecine populaire,l’alliaire est citée comme stimulante*, diurétique*, sudorifique*, expectorante*, antiscorbutique*, vermifuge*, antiputride et détersive. A été utilisée par Cazin dans les catarrhes pulmonaires chroniques, l'asthme, la phtisie. C'est surtout par voie externe que de nombreux praticiens l'employaient. Le Dr Leclerc mentionne qu'elle lui a été très utile (sous forme d'alcoolature) pendant la campagne de l'Yser pour activer la cicatrisation d'ulcérations causées par le froid .

Phytothérapie

Nous n’ avons pas la notion d’une utilisation courante actuellement en phytothérapie. L’alliaire officinale est utilisée en homéopathie ; existe en teinture mère*.

Propriétés culinaires

Les graines très piquantes peuvent servir de substitut à celles de la moutarde. Les feuilles crues assaisonnent la salade et les feuilles cuites peuvent se manger en légumes. A la campagne, on l'emploie fréquemment pour parfumer les sauces, ragoûts et viandes salées.

Curiosités

Fleurs très mellifères.

Botanique:

Fleur: Apparaissent au sommet de la plante, groupées en grappe. La fleur est composée de 4 sépales, 4 pétales, 6 étamines.

Couleur : blanc

Fruit : Siliques longues de 4 à 6cm

Tige : Dressée, la plupart du temps non ramifiée, poilue vers la base ; cylindrique.

Feuille: Feuilles fines vert pâle à odeur d'ail lorsqu'on les froisse. Les feuilles de la base sont réniformes à cordées, à bord ondulé ou un peu denté, et sont longuement pétiolées. Les feuilles supérieures sont cordées et grossièrement dentées, à

Partie souterraine: Racine pivotante bien développée à forte odeur d'ail.

Autres noms

Français : Herbe à l'ail, ail sauvage

Nom anglais : Garlic mustard

Nom allemand : Knoblauchhederich, Lauchel, Lauchkraut

Nom italien : Erba alliaria, pie d'asino, lunaria salvatica

Etymologie : Du latin allium : ail (allusion à l'odeur d'ail des feuilles froissées).

Origine : Europe, Afrique du Nord, Asie, Australie.

Protection

sans