Famille Type Durée de vie Taille Milieu Floraison
Astéracées (Composées) plante herbacée vivace 5 à 15 cm prairie, bord de chemin, pelouse janvier à décembre

Présentation

Dire qu'elle habite près de chez nous et que nous lui accordons si peu d'attention...Savez-vous que cette banale habitante de nos pelouses est une championne et qu'elle n'a pas froid aux feuilles. Elle est capable de résister à des température extrêmes, jusqu'à -17°. Elle peut vivre aussi bien dans les plaines que dans les montagnes à plus de 2000 m. et non seulement elle a de jolies petites fleurs, mais en plus ses feuilles se mangent...Et si vous pensez que la pâquerette ne pousse qu'à Pâques, détrompez vous elle fleurit toute l'année..

Reconnaissance

Elle a la particularité de fleurir presque toute l'année. La pâquerette est facilement reconnaissable grâce à ses petites fleurs blanches au cœur jaune. Ses feuilles poilues et ovales sont étalées sur le sol en petite rosette. Il existe plusieurs espèces de pâquerette dans la région méditerranéenne (Bellis annua, Bellis silvestris).

Propriétés médicinales

A. Lonicer préconisait en 1564 la décoction de pâquerette dans de l'eau de pluie contre les tâches de l'épiderme. L'infusion de pâquerette est utilisée en médecine populaire contre la toux, la goutte, l'entérite, les maladies de peau... Les feuilles fraîches s'utilisent localement sur les plaies enflammées (action vulnéraire).

Phytothérapie

Partie utilisée : feuille et fleur.(contient mucilage, tanins, saponines) Action : controversée... serait surtout antitussive mais également dépurative, légèrement laxative et anticolitique pour certains. Utilisation : peu courante en phytothérapie. Rentre dans la composition de quelques spécialités vendues en pharmacie. Est utilisée en homéopathie ; existe en teinture mère*.

Propriétés culinaires

Les feuilles en petite quantité peuvent agrémenter les salades ; elles permettent par leur action sur la muqueuse intestinale de combattre la constipation.



Botanique:

Fleur: Fleurs réunies en un capitule* de 1,5 à 2,5cm, solitaire au bout de la tige (fleurs radiées*). Au centre les fleurs sont tubulées et jaunes, à la périphérie, elles sont ligulées et blanches à pointe rose.

Couleur : blanc jaune

Fruit : Akène sans aigrette.

Tige : Tige poilue et sans feuille (ou très rarement, lorsque la plante se développe dans un lieu ombragé) portant la fleur.

Feuille: Feuilles basales disposées en rosette serrée. Elles sont ovales légèrement dentées, poilues à pétiole étroit et ailé.

Partie souterraine: Racine pivotante petite et robuste à nombreuses radicelles

Autres noms

Français : Petite marguerite, fleur de Pâques, magriette

Nom anglais : Daisy

Nom allemand : Gänseblümchen, Tausendschön, Gausblümchen

Nom italien : Margherita

Nom espagnol : Margarita común

Etymologie : Du latin bellus, beau et perennis, vivace. Le nom pourrait aussi provenir d'une dryade(nymphe des arbres et des bois) du nom de Belledis. Son nom commun a pour origine sa floraison massive à Pâques (en fait, elle fleurit presque toute l'année).

Origine : Europe, Asie occidentale

Protection

sans